Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon allaitement

Mon fils a 16 mois aujourd'hui, et cela fait donc 16 mois que je l'allaite. Qu'elle est ma recette pour que ça fonctionne? Je ne sais pas, je le laisse faire.

Je fais partie des chanceuses pour lesquelles tout roule dès le début, qui ne savent pas ce qu'est un engorgement, une mamite, un abcès, un REF (quoique peut être au début), qui en 28 mois d'allaitement n'a eu que 2 mini crevasses ( à la mater, pour mauvaise position pour la 1ère mise au sein en salle de naissance, mais là c'est pas évident de bien se caler) et entendre les puéricultrices me dire "Si tout le monde était comme vous, on aurait plus de travail." ^^ Pour autant, je me suis renseigné sur ces soucis, ce qu'il faut faire ou ne pas faire, en préventif, mais aussi comment calmer la douleur.

Pour moi allaiter, c'était comme une évidence, je l'ai toujours su. Je l'aurais vécu comme un échec si les circonstances m'auraient contraintes à donner le biberon plutôt que le sein. J'aime cette proximité avec mon bébé, les regards complices qu'on s'échange, ses tendres sourires heureux, c'est magique (et je parle pour les 2). Bien sûr, je ne dis pas que ce n'est pas possible au biberon, puisque je ne l'ai pas vécu.

On dit que chaque grossesse/accouchement/allaitement est différent d'une femme à l'autre, mais surtout d'un bébé à l'autre. Pour moi, ça a été plutôt similaire. Je me suis toujours fixé la même philosophie: "Si tout va bien, alors tout va bien se passer", en gros, si ça va, je ne me prend pas la tête, je règle les problèmes comme ils arrivent.

Pour mon 1er allaitement, je me suis fixer des paliers que je voulais atteindre. Le 1er a été 3 mois d'allaitement, puis le fameux cap des 6 mois, 9 mois et après ce n'était que du bonus! Je n'ai pas été jusqu'au 12 mois pile, j'ai arrêté 13 jours avant le premier anniversaire de ma fille. Je le regrette un peu, mais je sentais que c'était le bon moment.

Pour ce second allaitement, j'ai encore fixé des objectifs à atteindre, mais je suis directement passé à celui des 6 mois, et par la suite celui des 12 mois. Aujourd'hui celà fait 4 mois que le dernier cap a été franchi, et ce n'est donc plus que du bonus. Il pourrait décider d'arrêter maintenant, je ne serais pas déçue.

Bien sûr, même si tout se passe à merveille, j'ai aussi vécu les coliques. Une période un peu compliquée, où l'on voit son tout petit bébé affamé, souffrir lors de la tétée. Pour mes 2 enfants, j'ai utilisé de la Calmosine, ça a été miraculeux pour eux! Puis ça a passé, vers les 4 mois pour ma fille et un peu plus tôt pour mon fils (mais ça avait aussi commencé plus tôt).

Quand j'arrêterais? Je ne sais pas, sûrement quand mon fils en aura marre. Il n'a jamais voulu du biberon, et est très accroà la tétée. Quand on fait un câlin, il ne peut s'empêcher de tenter de me déshabiller pour avoir ce qu'il veut ^^. Je suis son rythme, tout simplement, sans me poser de question.

allaitement.JPG

 

Catégories : Famille 4 commentaires Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  • J'aime bien ta façon de voir les choses et je partage ton point de vue. Au début je m'étais fixé 6 mois, mais à l'aube des 6 mois de MissT je pense que je vais reculer un peu, diversifier son alimentation et garder une tétée matin et une soir le plus longtemps possible

  • Je te souhaites de pouvoir faire comme tu le souhaites.
    J'avais peur qu'il s'en désintéresse avec la diversification mais pas du tout, il a bien fait la part des choses ^^

  • Tu as bien raison de continuer à allaiter si c'est ce que tu souhaites et ce qui te rends heureuse et si ton petit est bien comme ça. Moi je dis il faut faire comme tu le sens car c'est ta vie, ton histoire, ta grossesse, bref c'est toi qui gère et pas les autres. Et paf ! lol ;)
    Bref, je t'approuve complètement et en tout cas je trouve ça beau une femme qui allète et sain. Continue :)

    Des bises à toi miss, bonne soirée (et nuit),

    Clara

  • Bravo !! moi aussi ça a été une évidence ! sevré à 14 mois j'aurais jamais cru que ça me laisserait un vide ... je n'ai pas eu de problème et c'est devenu un sujet passionnant pour moi j'aime en parler ! par contre loin de la blogo parce que c'est un sujet sensible ;)

Les commentaires sont fermés.