Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vers la fin de notre allaitement.

 

allaitement long

Cela fait déjà un moment que je m'y prépare peu à peu, plusieurs semaines que je ne me voile plus la face et que je sais que ce jour inéluctable arrive à grand pas.

Aujourd'hui, Ayden tète de moins en moins. Ce n'est pas qu'il réclame peu mais plutôt qu'il prend la tétée comme un câlin, un réconfort, un petit plaisir et non plus comme un moyen de se nourrir. Du coup, lorsqu'il tète, il prend très peu. 

Il est encore petit, le lait reste important à son âge, du coup, demain, il aura droit à son premier biberon de lait artificiel (lait de croissance vu son âge). Non, je n'ai pas envie de me battre avec un tire-lait, d'ailleurs j'ai l'impression qu'avec ces bêtes-là, nous ne sommes pas fait pour nous entendre. 

Lorsqu'il le souhaitera, il continuera d'avoir ses petites tétées bonus et on verra combien de temps ça durera.

Déjà un troisième allaitement qui va prendre fin. Pour Chloé, il aura duré un an et se sera arrêté du jour au lendemain. Je n'avais pas été triste ou autre. Je sentais que le moment était venu et elle se détachait tout de même, peu à peu, des tétées. C'était mon premier allaitement, je m'étais lancé dans l'aventure sans vraiment savoir jusqu'où j'aurais la capacité d'aller. J'étais donc plutôt fière de cette belle aventure.

Liam, lui, était mon grand téteur, et aussi un bébé très accroché à sa mère, il était devenu mon ombre. L'allaitement a été simple du début jusqu'à la fin pour lui, sans aucune embûche et il ne s'en laissait pas. Le plus dur pour lui aura été d'arrêter. Puis finalement vers 26 mois, l'allaitement a pris fin sur des petites tétées bonus également.

Pour Ayden, j'ai eu des passages plus durs que pour les autres, les 4 premiers mois (deux énormes crevasses qui ont mis plusieurs semaines à guérir, petit reflux pour Ayden qui l'empêchait de bien prendre et d'autres petites choses que j'ai déjà oubliées apparemment) , me demandant si ça valait vraiment la peine. Pour me rassurer, je repensais alors à ces moments, à partir de 6 mois environ, où tout est plus simple, et ça me redonnait de la motivation. Mon bilan est donc que oui, ça vaut la peine d'essayer de surmonter les tracas possible du début, il y a tellement de bons moments, de complicité avec l'enfant. Ce sont des petits rituels, presque, qui se mettent en place et auxquels l'enfant comme la mère, s'attachent.

Je pensais que l'on continuerait cet allaitement encore un peu plus mais au final c'est tout de même déjà un beau chemin de parcouru, et puis de toute façon, Ayden n'y a pas encore mis le point final.  

Catégories : Allaitement, Bébé 1 commentaire Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  • Hey ça fait plaisir de lire des petits partages comme.celui ci... 26 mois liam je m'en souvenais carrément pas !!! Ayden à l'air tellement indépendant... Ça m'étonne même pas qu'il commence à te lâcher...!!! Coquins ces bébés...
    Beau parcours pour ces 3 allaitements que j'aurais aimé... !!!!!

Les commentaires sont fermés.