Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Santé - Page 4

  • Le service pédiatrie flambant neuf du CHD

    91084378ba2611e1be6a12313820455d_7.jpg

    Avec Liam, on a une petite routine qui revient (trop) régulièrement: fièvre-->appel au pédiatre-->urgences pédiatrique. Avec sa bifidité rénale, à la moindre fièvre, je dois filer lui faire faire une ECBU. C'est comme ça que je me retrouve souvent au 8ème étage du CHD de Vendée.

    Sauf qu'hier, l'ascenceur a refusé de valider mon choix du 8ème! Et j'ai tilté, ça y est, le service a déménagé!! Mais impossible de le trouver dans le panneau des services de l'ascenceur. Finalement, on me renseigne qu'il se trouve au 2ème.

    J'arrive donc dans ce service tout beau, tout neuf, bien aménagé. La salle d'attente est sympathique, avec des jouets, dans une petite alcôve symétrique à celle de l'acceuil. Vu qu'il y a peu de monde, on m'installe vite dans une salle d'examen. La salle est top, équipée du'ne salle de bain, c'est donc plus une chambre qu'une simple salle d'auscultation. Ce qui est bien mieux, que celle de l'ancien service. L'équipe, elle, n'a pas changé (ou je n'en ai pas eu l'impression), on commence même à nous reconnaître ^^

    On a du a patienter 4H dans cette salle pour attendre les résultats de l'ECBU. Liam, pendant ce temps là, pétait le feu, n'avait plus de fièvre et découvrait les moindre recoin de la pièce (forcément...) -_- Il charmait le personnel en faisant des bouilles trop craquantes!

    IMG_20120620_114433.jpg
    c'est dans la poche ;)

    Résultats des courses, pas de cystite, juste un nez qui coule, et ça fait plaisir d'arriver dans un service aussi agréable.

    Catégories : Famille, Santé 1 commentaire Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Un bébé parfait

    Lorsqu'on est enceinte, ce qu'on souhaite par dessus tout c'est avoir un bébé parfait, et par parfait, j'entends en bonne santé.

    J'ai eu la chance d'avoir un premier enfant, en parfaite santé. Dès les échos, j'avais un bébé parfait, dixit le'échographiste. Ce qui s'est confirmé après sa naissance. Chloé est rarement malade, elle a juste eu une année un peu chargé lors de sa 1ère année en colllectivité, mais elle se contentais de petite rhino ou otite.

    Pour ma seconde grossesse, lors de 2 premières échos, je suis reparti avec une soixantaine de cliché d'un nouveau parfait bébé, et avec la connaissance du sexe (déroutant après une fille d'avoir un garçon).

    La 3ème commença comme les 2 précédente: détails minutieux des organes avec beaucoup de descriptions (j'adorais cette échographiste, au moins on savait et reconnaissait ce qu'on voyait!), puis le gros blanc.... Lui continuant de passer sa sonde de chaque côté de mon ventre, mais les yeux fixés sur l'écran sans dire mot; Chéri et moi, nous regardant avec inquiétude, ne sachant à quoi nous attendre. Finalement il lâcha son hypothèse, un probable 3ème rein. Rien d'effrayant pour moi, après tout mieux vaut en avoir trois qu'un seul. Oui mais..... Et il nous détailla les inconvénients: cystites à répétions, dommage aux reins, possible opération, long suivi. Malgré tout je parti rassuré, sur le coup je m'attendais quand même à pire, par contre cette fois j'avasi une soixantaine de cliché de reins, et pas une du profil.

    écho rein lili.jpg

    Pour les experts, en coupe transversale, le rein gauche à droite et le rein droit (incriminé) à gauche

    A mon rendez-vous suivant avec le gynéco, ce docteur fut un peu déconcerté, que faire? Une nouvelle écho plus poussé sur Paris, ou attendre la naissance? C'est collègues lui conseilleront d'attendre la naissance, après tout c'eétait presque la fin. Du coup à la naissance, bébé Liam subit une autre échographie (enfin ça lui a plutôt plû au point de l'endormir ^^). Résultat: suspicion d'un 3ème rein et on reste là.

    Changement de région, changement de pédiatre et 1ère cystite. Re nouvelle écho, même résultat et quoi??? Et bien mon pédiatre, qui a beau être souvent en retard et qui ne se presse pas pendant ses RDV, prend au moins les choses en main et tente d'en savoir un peu plus et de comprendre comment il est formé à l'intérieur afin d'éviter d'autre soucis.

    Après une 1ère tentative de cystographie qui fût vaine, à l'hôpital d'à côté, on retente dans un service spéciallisé et avec un Professeur (tout de suite ça fait plus sérieux!) à Nantes, et cette fois couplé avec une scintigraphie. Nous voilà donc un jour de septembre, en route pour une longue journée.

    Aux premières heures, on transforme mon bébé en Maya l'abeille comme le disait l'infirmière, et mon bébé pas rancunier charme ces dames tant qu'elle ne l'embête pas. L'attente est un peu longue entre l'injection du liquide, le cysto, la scinti et surtout les résultats!

    liam l'abeille.JPG

    Mon abeille, pas du tout traumatisé

    Pendant la cystographie, j'entendais mon bébé pleuré, pourtant à la suite, quand j'ai pu rentrer dans la salle d'examen, on m'a dit que ça s'était très bien passé, et que mon fils a été adorable, il pleurait juste de ne pas pouvoir prendre son pouce (forcémment, un vrai tétouilleur). Grâce à cet examen, on a enfin pu savoir comment il était constitué: une bifidité rénale avec le rein droit plus gros que le gauche et qui fonctionnent à 60%/40%, avec un reflux d'urine. En plus simple, le tuyaux allant de son rein à sa vessie forme un "Y", l'urine descend par une branche à la vessie et remonte au rein par l'autre ce qui provoque l'infection urinaire, on est donc chanceux qu'il n'en ai fait qu'une jusque là.

    Durant la scintigraphie, j'ai pu être présente, et il valait mieux, car Liam ne devait pas bouger, si on voulait réussir les clichés. Évidemment, pour les 1ers il a bougé. On repart donc pour 2x20min d'examen... Celui-ci révéla que le rein n'avait pas été endommagé lors de l'infection, ouf.

    Suite à ça, on attend le Professeur pour nous faire part de son bilan et de la marche à suivre pour la suite. Liam a donc une biffidité rénale, avec un reflux de haut grade, il doit donc être sous traitement quotidien. A ses 18 mois, il devra subir de nouveau examens pour voir comment cela a évolué, il émet l'hypothèse d'une possible résorbption du reflux, mais que si il refait une nouvelle infection, l'opération pourra être envisagé.

    Aujourd'hui, Liam n'a pas refait d'infection , il prend bien son traitement, je dois m'inquiéter à la moindre température (ce qui nous a valu 2 passages aux urgences) et plus l'échéance des 18 mois approche (bientôt la prise de RDV) et plus je m'inquiète de savoir ce qu'il en est. Il faut l'avouer, ce n'est pas une anomalie vraiment contraignante au quotidien, et malgré tout ses passages à l'hôpital, et les futurs, je me sens chanceuse que ça ne soit "que ça" et qu'en faisant abstraction de ces "détails", c'est un enfant en pleine forme, un bébé parfait à mes yeux.

    De plus, je crois que d'avoir été à ses côtés durant ses épreuves ont renforcé nos liens, ce qui explique qu'il ai du mal à se passer de moi, mais aussi l'attention et le soin que porte sa grande soeur à son égard.

    C'est un peu long à lire, (et bravo à celles et ceux qui l'auront fait), mais j'avais besoins d'en évacuer un peu de mes pensées, les 18 mois ne sont pas si loin.

    Catégories : Famille, Santé 2 commentaires Rendez-vous sur Hellocoton !
  • La migraine

    Mon fléau, je suis migraineuse et j'en ai marre!!! Ca m'handicape, c'est affreux.

    Avant, lors d'une crise, je m'enfermais dans le noir, sans bruits, sans odeur, sans faire aucun mouvement. Maintenant je suis mère et donc, même avec une migraine, il faut que j'assure!

    J'ai l'impression qu'avec le temps, elles sont de plus en plus douloureuse. La douleur ressemble à un coup contre une fenêtre en se relevant sauf que là c'est constant. En plus de ça, la douleur descend jusqu'à l'oeil gauche, aujourd'hui j'avais même des acouphènes. Niveau durée, je m'en tire pour 3 jours minimum. Malheureusement, c'est héréditaire, je le tien de ma mère, pas de chance pour mes enfants.

    Enceinte, c'est mon seul et unique mal de grossesse du premier trimestre. Je n'ai en effet pas de nausées, ni de vertiges, problèmes d'odorat ou autres, mais la migraine oui...

    Pour me soulager, étant donné que j'allaite toujours, je n'ai le droit qu'à du paracétamol, ce qui est peu efficace. Manque de chance, ce matin, alors que j'avais, normalement une boîte d'avance, je découvre que chéri me l'a vidé, alors que lui a le droit à l'ibuprofène. Heureusement il s'est rattrapé en m'en ramenant en rentrant du travail.

    Finalement, sans le vouloir, mon chéri aura assuré pour la journée de la femme, s'occupant des enfant, pendant que je souffrais dans mon lit. Pour l'instant la migraine est en sommeil, mais toujours présente. Prête à revenir plus forte.

    migraine.JPG

    Catégories : Santé 2 commentaires Rendez-vous sur Hellocoton !